Accueil   .: 2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.  ::  Recherche :.
    ·  Créer un compte Utilisateur  · Soumettre un article · Aide  
Menu
  • Nouvelles
  • Forums
  • Sections
  • Sujets actifs
  • Liens Web
  • Downloads
  • Petites Annonces
  • Page statique
  • FAQ

  • Faire notre pub
  • Critiques
  • Annuaire
  • Votre compte
  • Nouvel article

  • Administration

  • Stats
  • Top 10

  •   RAPHAELA LE GOUVELLO ET LA BRETAGNE
      Posté le Mercredi 21 mars 2007 @ 08:36:28

    raphaela.jpg
    Cliquer pour rejoindre les
    Petits Aventuriers

    Photos
    ©Mozaikimage
    /Gamma/Suez

    b_raphaela.jpgRaphaëla le Gouvello
    Escale à Lézardrieux
    COMMUNIQUE DE PRESSE - mardi 20  mars 2007


    ET LA BRETAGNE, UN ATTACHEMENT PROFOND,
    UN RETOUR AUX SOURCES DE L’AVENTURE

    A l’occasion du Salon Nautique de Paris qui a ouvert ses portes le vendredi 1er décembre dernier, la planchiste de haute mer, Raphaëla le Gouvello, a présenté son nouveau projet.
    COMMUNIQUE DE PRESSE - Mardi 12 décembre 2006

    « Une Femme en Or » à Courchevel

    COMMUNIQUE DE PRESSE - Mardi 19 décembre 2006


    Suite  1-next.gif

    A l’occasion du Salon Nautique de Paris qui a ouvert ses portes le vendredi 1er décembre dernier, la planchiste de haute mer, Raphaëla le Gouvello, a présenté son nouveau projet.

    Aventurière des océans, avec quatre premières mondiales en planche à voile en solitaire à son actif (traversée de l’Atlantique en 2000, de la Méditerranée en 2002, du Pacifique en 2003 et de l’océan Indien en 2006), la Bretonne est la seule personne au monde (hommes et femmes confondus) à avoir navigué sur les plus grands océans du monde avec sa planche à voile transocéanique, en solitaire et sans assistance, soient plus de 11 000 milles nautiques (20 300 km).

    Dans la continuité de ses traversées océaniques en planche à voile, elle se lance aujourd’hui dans une nouvelle aventure - « le Tour de la Bretagne » - avec cette planche à voile d’exception pour aller à la rencontre du public breton, et des fans de planche à voile et d’aventure.
    Raphaëla précise : « avec mes aventures transocéaniques, j’ai toujours navigué hors de la Bretagne. Et pourtant, tout a commencé pour moi en Bretagne, avec une première planche à voile, en 1976… Cela fait donc longtemps que je caresse l’idée de naviguer avec ma planche de traversée le long de ces magnifiques côtes bretonnes, sauvages et parfois difficiles d’accès et de faire partager à d’autres cette sensation unique et rare de naviguer sur une planche à voile qui a traversé plus de 11 000 milles nautiques. Il est clair que cette nouvelle aventure ne sera pas une « promenade de santé », surtout au début du printemps. Il faudra savoir jouer avec les courants et les vents contraires peut-être parfois forts. »

    portrait.jpg

    l_sns.gifCliquer
    Reportage Photos
    SNSM
    Port deSainte-Marie

    Découvrez les positions
    sur la carte.

    • Ecoutez
    les vacation téléphonique .

    FLASH INFO
    Presse Agence Hickory
    extrait du site L'Odyssée du vent, le nouveau défi de Rapahaëla Legouvello
    Arrivée à 10h21  heure locale ! Durée de la traversée : 60 jours, 2 heures, 1 minute.

    Jeudi 8 juin - 15h15 (13h15 France)
    L'accueil est fabuleux, et l'aventurière a droit à un vrai bain de foule.
    Raphaëla, toujours en tenue, vient de finir son discours. La conférence de presse est terminée. Place au cocktail !
    Geste chargé de symbole : Cyril Ducrot a désactivé la balise Argos.

    A l'arrivée du long courrier d'Air France sur la Réunion, les passagers ont pu assister à l'arrivée de la véliplanchiste, qui a été annoncé en plein vol par le commandant de bord 

    19h30 (17h30 France)
    Après avoir été saluée par la population et les représentants de l'île, Raphaëla s'est rendue à une conférence de presse à l'issue de laquelle elle a signé de nombreux autographes. Elle s'apprête maintenant à passer la soirée avec ses proches, en prenant quelques instants de repos bien mérités.
    Après une bonne nuit, les réjouissances reprendront demain.

    Vendredi 9 juin 2006
    Après une bonne nuit de repos, et un petit déjeuner copieux, Raphaëla est retournée voir sa planche à voile une dernière fois avant que celle-ci soit chargée dans le container. Baptisée Mahi mahi (dorade coryphène en tahitien), la planche est déjà sortie de l’eau et posée sur son ber. Cyril Ducrot ne chôme pas, en charge de nettoyage complet du flotteur, rinçage obligatoire avant le retour en Métropole. L’équipe du groupe ROHLIG a pris le relais pour ce dernier voyage en cargo. La journée est chargée pour la planchiste qui déjeunera à bord du patrouilleur La Rieuse en présence de l’état-major de la Marine Nationale et du Préfet. Ensuite visites d’école et plateau TV au menu.

    Samedi 10 juin 2006
    2ème nuit de repos pour Raphaëla qui en profite bien. Vendredi, après une magnifique soirée organisée par Madame Nassimah Dindar, Présidente du conseil Général du département, puis un plateau TV en direct sur RFO, la planchiste a commencé à déguster ces premières heures de détente sur le sol réunionnais. Aujourd’hui c’est plage à Saint-Gilles, puis en fin de journée, Journal TV sur Antenne Réunion.
    La planche à voile, quant à elle, est bichonnée par Cyril Ducrot. Elle a été entièrement vidée, puis rincée. Dans l’après-midi elle sera installée dans le container mis à disposition par ROHLIG notre transporteur officiel, et stockée ainsi jusqu’au 19 juin avant de naviguer à nouveau à bord d’un cargo pour rallier Saint-Nazaire Montoire

    Dimanche 11 juin 2006
    Et voilà : c’est aujourd’hui la fin de l’aventure réunionnaise.
    Raphaëla est repartie pour la capitale où l’attend - demain lundi - sa famille et ses amis.
    Cependant ce n’est pas fini pour l’aventurière dont le programme est bien chargé. Tout d’abord la journée commence par une conférence de presse chez l’un de ses sponsors majeurs, puis l’après-midi rencontre avec les collaborateurs du groupe SUEZ. Ensuite, la semaine sera consacrée à la rencontre avec les médias.
    De son côté, la planche à voile est installée sur son ber dans un container en attendant le départ du cargo le 19 juin prochain.

    Mardi 13 Juin 2006
    Après une conférence de presse hier lundi, Raphaëla est partie aujourd’hui pour la journée à Stuttgart, invitée par son sponsor SUEZ pour aller encourager les Bleus (SUEZ est partenaire de l’Equipe de France de Football). Le groupe SUEZ lui a offert le maillot officiel des Bleus marqué au nom de Raphaëla et dédicacé par un grand nombre de joueurs. Après la solitude extrême, la planchiste va découvrir un autre monde, une expérience intéressante comme elle le dit. On vous racontera… après le match
     

    Tout le récapitulatif de l'arrivée

    Message du Président de la République remis par le Préfet Laurent Cayrel :
    Chère Raphaëla Le Gouvello,

    Après avoir réalisé avec succès les traversées de l’Atlantique, de la Méditerranée puis du Pacifique, vous venez de relier après soixante jours passés en mer, le port d’Exmouth en Australie aux côtes de l’île de La Réunion.
    Vous êtes la première à réaliser ainsi la traversée de l’océan Indien en planche à voile et je suis heureux de vous adresser mes plus sincères et plus admiratives félicitations pour cet exploit.
    Je tiens à saluer le courage et la force mentale exceptionnels qui ont été les vôtres pour aborder avec lucidité les aléas de cette aventure et surmonter le « gros temps » comme les chavirages afin d’arriver au Port.
    L’action que vous avez entreprise afin de sensibiliser , grâce à l’élaboration d’un kit pédagogique, les jeunes générations aux grands enjeux environnementaux de ce nouveau millénaire, confirme le sens civique et la démarche responsable qui ont été les vôtres et constitue un exemple pour tous.
    En associant à cette réussite l’ensemble de l’équipe qui vous a chaque jour accompagnée et permis de relever ce superbe défi, je vous prie de bien vouloir accepter, Chère Raphaëla LE GOUVELLO, l’expression de mes bien cordiales amitiés.
    Bravo !
    Superbe exploit !!
    C'est fantastique!!!
    Jacques CHIRAC



    LE PROJET

    Le parcours

    Le départ aura lieu entre le 15 mars et 1er avril 2006, afin de bénéficier d'une fenêtre météo optimale. Un périple de près de 4000 milles nautiques (7408 km) entre Exmouth, sur la côte Nord-Ouest de l'Australie et Diego Suarez (Antsiranana), au nord de Madagascar.

    pt_carte.gif
    COMMUNIQUE DE PRESSE n°1

    (Presse Agence Hickory -  extrait du site L'Odyssée du vent, le nouveau défi de Rapahaëla Legouvello)


    Jeudi 17 mars 2005

    Raphaëla le Gouvello

    J moins 365 jours : départ de la traversée de l’Océan Indien en planche à voile en solitaire.

    Après l’Atlantique en 2000, la Méditerranée en 2002 et le Pacifique en 2003, Raphaëla Le Gouvello, véliplanchiste bretonne, se lance dans une nouvelle aventure, première mondiale en 2006 : la traversée de l’Océan Indien en planche à voile en solitaire.

    Raphaëla Le Gouvello, scientifique bretonne (docteur vétérinaire et Master Of Sciences), est une aventurière des océans ; une femme d’expérience au parcours atypique.

    Raphaëla le Gouvello est devenue en 2000 la première femme à traverser l’Atlantique en planche à voile en solitaire. Forte de cette expérience et toujours passionnée par le monde marin, elle traverse en 2002 la Méditerranée. L’année suivante, elle réalise de nouveau un exploit mondial : la traversée de l’Océan Pacifique entre Lima et Tahiti.

    Un nouveau défi attend la véliplanchiste, une autre première mondiale : la traversée de l’Océan Indien en solitaire en planche à voile, entre Exmouth, sur la côte Nord Ouest de l’Australie, et le Nord de Madagascar (Diego Suarez), en 2006.

    Le départ aura lieu entre le mercredi 15 mars et le samedi 1er avril 2006, afin de bénéficier d’une fenêtre météo optimale. Un périple de près de 4 000 milles nautiques (7408 km)  attend Raphaëla et c’est à Diego Suarez, à Madagascar, au mois de juin, qu’est prévue l’arrivée de notre passionnée, après 75-80 jours passés seule sur l’Océan Indien.

    Lors de son parcours inédit et audacieux, la navigatrice sera confrontée à deux difficultés majeures :
    - La traversée imposera au minimum 3 à 4 jours consécutifs de conditions extrêmes de mer et de vent, pouvant entraîner des chavirages et un confinement forcé à l’intérieur de la cabine, transformée en cellule de survie, avec une planche à voile en fuite.
    - De plus, le système météorologique et océanographique complexe et unique de l’Océan Indien nécessitera un routage très précis.

    Déjà plusieurs partenaires ont rejoint le nouveau projet.

    Après avoir suivi avec passion la traversée du Pacifique en 2003, TF1 repart dans cette nouvelle aventure en tant que partenaire principal. Le groupe SUEZ s’est également engagé auprès de Raphaëla. France Inter, aussi présent en 2003, est toujours partenaire média de la traversée.
    La solidarité et l’humanisme ne sont pas oubliés dans cette odyssée avec le soutien à l’association Aide et Action qui lutte pour l’éducation et la scolarisation des enfants dans les pays émergents (http://www.aide-et-action.org/).

    Pourquoi ce nouveau challenge ?
    « Je planche pour la Planète. Comment peut-on « plancher » pour notre planète ?…
    Je pars au large pour chercher l’énergie, la force qu’il procure. Je pars pour mieux revenir à terre et témoigner sur la préservation des océans, sur le développement durable qui nous concerne tous. Je pars naviguer, aussi tout simplement parce que j’en ai encore envie au fond de moi.
    Cette traversée sera un retour symbolique au continent africain, une étape essentielle et un aboutissement, tout à la fois. »

    • La première traversée, celle de l’Atlantique, répondait à un besoin de réalisation de soi. Il s’agissait d’un défi personnel que Raphaëla s’était lancé à la recherche d’un parcours initiatique.

    • La seconde, l’Océan Pacifique, fut l’occasion d’une prise de conscience sur l’environnement et de la nécessité de s’engager de manière concrète.

    • La troisième traversée, celle de l’Océan Indien est placée sous le signe du devoir citoyen, de la volonté d’agir pour les autres, du combat pour une cause : le développement durable. Cette odyssée est un aboutissement et une première à tous points de vue puisqu’elle sera l’étape la plus dure en terme de navigation.







    Liens Relatifs
  • En savoir plus à propos de L'Odyssée du Vent
  • Article de derostolan.j

    L'Article le plus lu à propos de L'Odyssée du Vent :
  • RAPHAELA LE GOUVELLO ET LA BRETAGNE

    Les dernières nouvelles à propos de L'Odyssée du Vent :


      Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 


  • "RAPHAELA LE GOUVELLO ET LA BRETAGNE" | Se connecter / Créer un compte | 1 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

     
    DpljSHWujob (Score obtenu : 0)
    par Anonyme le Lundi 25 mars 2013 @ 03:36:08
     
    rKlmeP szrjtapjrdxz, [url=http://ookbqafuzhqq.com/]ookbqafuzhqq[/url], [link=http://ltsfjtdbjwnq.com/]ltsfjtdbjwnq[/link], http://bkznmfxuvptm.com/
    [ Répondre ]


     
    Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste @ npds.org
    Ce site a été construit avec NPDS, un système de portail écrit en PHP. Ce logiciel est sous GNU/GPL license.
    syndication de vos News via www.votre_site/backend.php -::- + encore via le NPDS Push Infos System